Volcan [5/7]

Avant que ne vous engloutisse la lave, passez par le premier jet

 

 

VOLCAN

 

 

 Ça ne s’arrête. Duvet primaire rougi d’orage, mais pas tonnant. Bout. Orage bout. Duvet bout. Ciel entier bout. Bout et dévale aux flancs. Bout la pierre. Voilà. Pierre soleil bouillant sous soleil mort, à portée de voix, feu fait terre, eau faite fumée. Flots follets immobiles. Ça ne s’arrête, inexorable ça bout l’œil mais ça siffle. Gaz sifflent. Pierres sifflent. Pas la musique. Inexorable ça file. Sifflements longs aigus ça fait mal aux oreilles. Pas d’oreilles mais ça fait mal. Ça ne s’arrête de s’avancer. Tendus, les membres chtoniens intestins grêle nuage sans fin quoi. Réveil bleu fissure tremblements des muscles quel univers tremble, mais bout. Pas tonnant. Fume et siffle. Siffle toxique. Lave dévale aux flancs. Lent toxique mais dévale, sûr. Inexorable. Recouvre. Recouvre ciel siffle et fume et dévale. En même temps. Lave bout cuit montagne et autour. Promène en sifflant. Randonne. Randonne ou chemine ? Randonne. Chemine avant. Mais tranquille, tranquille, tue et siffle. Gaz randonne sur lave qui file le flanc, troupeau fusion de cris stridents pendant des jours ça ne s’arrête. Ça ne s’arrête et ça change.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s